Définition

Les soins palliatifs sont des soins actifs délivrés dans une approche globale de la personne atteinte d'une maladie grave, évolutive ou terminale. L’objectif des soins palliatifs est de soulager les douleurs physiques et les autres symptômes, mais aussi de prendre en compte la souffrance psychologique, sociale et spirituelle.

Les soins palliatifs et l'accompagnement sont interdisciplinaires. Ils s'adressent au malade en tant que personne, à sa famille et à ses proches, à domicile ou en institution. La formation et le soutien des soignants et des bénévoles font partie de cette démarche.

A quelles conceptions éthiques se réfèrent les soins palliatifs et l’accompagnement ?

Les soins palliatifs et l'accompagnement considèrent le malade comme un être vivant, et la mort comme un processus naturel. Ceux qui dispensent des soins palliatifs cherchent à éviter les investigations et les traitements déraisonnables (communément appelés acharnement thérapeutique). Ils se refusent à provoquer intentionnellement la mort. Ils s'efforcent de préserver la meilleure qualité de vie possible jusqu'au décès et proposent un soutien aux proches en deuil. Ils s'emploient par leur pratique clinique, leur enseignement et leurs travaux de recherche, à ce que ces principes puissent être appliqués.

Pour en savoir plus : http://www.sfap.org/

Unités de Soins Palliatifs

Service autonome spécialisé fonctionnant à l'intérieur d'un hôpital ou d’une structure gériatrique pour prendre en charge des patients en état grave, menacés de façon immédiate dans leur vie.

Il a trois objectifs :

  1. Prodiguer des soins dans une optique de prise en charge globale du malade et de sa famille, dans un contexte architectural adapté
  2. Former théoriquement et pratiquement des soignants destinés à pratiquer ces mêmes soins dans leur service ou à domicile
  3. Mettre au point de nouveaux protocoles

Outre la qualité des soins médicaux et des soins infirmiers de confort dispensés, ces unités adaptées à l’accompagnement des malades et de leurs familles disposent de lieux d'accueil (salon, télévision, coin-cuisine, lieux de détente pour les enfants).

Equipes Mobiles de Soins Palliatifs

Equipes composées de médecins, soignants, psychologues intervenant à l'intérieur d'un hôpital ou d'une structure, (établissement gériatrique, par exemple).

Elles proposent aux différents services de la structure, leur aide, pour la prise en charge, souvent difficile et toujours très lourde, de malades dont l’état nécessite des soins palliatifs et d'accompagnement (même si ces patients relèvent encore de soins curatifs avec l'espoir de rémission ou de guérison).

Ces équipes apportent leur concours à l'assistante sociale, lorsque le retour d'un malade à domicile est envisagé, pour la mise en place des intervenants nécessaires.

Ces équipes peuvent s'appeler: - équipe mobile de soins palliatifs, ou - unité mobile de soins palliatifs, ou - unité mobile d'accompagnement et de soins palliatifs.

L'hospitalisation à domicile (HAD)

L'HAD concerne des malades atteints de pathologies graves aiguës ou chroniques, évolutives et/ou instables, qui en l'absence d'un tel service seraient hospitalisées en établissements de santé.

Dans le cadre de la prise en charge palliative, l'HAD constitue un moyen de retour ou de maintien à domicile d'une personne en fin de vie. Ce maintien à domicile ne peut se réaliser qu'en accord avec la personne malade et ses proches et uniquement si la structure est en capacité d'assurer seule et/ou avec ses partenaires tous les aspects du soin et de l'accompagnement à domicile requises par l'état de santé de la personne.

Compte tenu des exigences liées à la pratique des soins palliatifs et de l'accompagnement et afin de les doter des moyens nécessaires, les structures d'HAD peuvent individualiser les places consacrées à la pratique de soins palliatifs : il s'agit de places "identifiées".

Soins

Actions ou ensemble d’actions visant au bien être d’une personne. Le terme comporte aussi la notion d’attention que l’on porte à l’autre (prendre soin).
Curatif : action visant à guérir
Préventif : action visant à prévenir l’apparition d’une maladie ou d’un symptôme.
Palliatif : action visant à soulager les symptômes (symptomatique) sans avoir d’impact direct sur la maladie.

Douleur

Souvent sous-estimée, sa prise en charge nécessite une évaluation quantitative et une évaluation qualitative. La recherche de sa cause et des mécanismes responsables sont indispensables pour mettre en œuvre une thérapeutique adaptée. Cette démarche vaut pour tous les symptômes.

Acharnement thérapeutique

Poursuite d’un traitement déraisonnable qui essaie de prolonger la vie à toute force, au prix de traitements agressifs et pénibles, alors que la partie est perdue.

Sous peine de ne pas donner toutes ses chances au malade, il convient d’être prudent avant d’utiliser ce terme, certaines obstinations thérapeutiques ayant abouties à des guérisons inespérées.

L’acharnement thérapeutique concerne les soins médicaux, chirurgicaux, les techniques instrumentales de réanimation.

Euthanasie

"Acte qui consiste à administrer volontairement à un malade, à un handicapé ou à un blessé incurable, dans le but d’abréger la durée de leur souffrance, une drogue ou un produit toxique qui met rapidement fin à leur vie. Quand cet acte est réalisé à la demande du patient, les auteurs anglo-saxons parlent d’euthanasie volontaire".
Dr René Schaerer : Lettre de la SFAP n°12 - 2000